Beata de ROBIEN

La Malédiction de Svetlana,  Albin Michel,2016.

Beata de Robien clôt ses études à l’université de Cracovie par un mémoire sur le théâtre du dramaturge Slawomir Mrozelk et vient à Paris où elle devient l’assistante d’Eugène Ionesco. Documentaliste pour l’édition, elle traduit et adapte auteurs français et polonais.

En 1994, elle publie son premier ouvrage, Le nain du roi de Pologne, autour du personnage d’Henri de Valois, puis une biographie remarquée d’Eleanor Roosevelt. Suivent en 2007 Le Roman de la Pologne et en 2013 Fugue polonaise, primé par l’Académie française.

Histoire, pays de l’Est, femmes proches du pouvoir, se retrouvent dans cet ouvrage retenu par notre commission littéraire, La malédiction de Svetlana (Albin Michel). La documentation, stimulée par l’ouverture d’archives déclassifiées, est soigneuse et permet que s’inscrive dans un remarquable portrait psychologique, la réflexion sur cet impossible mélange de lutte désespérée contre un père, et de lutte contre le poids d’en être la fille.